BIN TRYPTIQUE rolloveron     

TRIPTYQUE AGOTA KRISTOF
FESTIVAL POÉSIE EN ARROSOIR

réservations directement sur le site du festival

 

CERNIER – 13 & 14 JUILLET 2019

 

1 L’ANALPHABÈTE

17:30 – Evologia, Serres horticoles

2 TRACES

18:45 – Evologia, Salle de l’Esplanade

3 L’EMPREINTE

21:00 – Evologia, Grange aux Concerts

 

Agota Kristof est née en 1935 en Hongrie. Elle arrive dans le canton de Neuchâtel, à Valangin, apprend le français et commence à écrire pour le théâtre. En 1987, elle devient célèbre avec son premier roman, Le Grand Cahier, premier ouvrage de la trilogie formée avec La Preuve et Le Troisième Mensonge.Pour la première fois, les trois pièces imaginées par la harpiste et comédienne Manon Pierrehumbert autour de l’œuvre poétique d’Agota Kristof sont présentées ensemble. L’Analphabète est composé de textes de l’œuvre éponyme, tandis que Traces et L’Empreinte sont tirés du recueil de poèmes Clous publié chez Zoé en 2016, cinq ans après la disparition de son auteure.

 

 

1 – L’ANALPHABÈTE

Publié en 2004, L’Analphabète est le premier récit autobiographique d’Agota Kristof. Il réunit onze moments cocasses et émouvants de sa vie, de la petite fille qui dévore les livres en Hongrie à l’écriture des premiers romans en français, en passant par Valangin où elle trouve un emploi en usine. Sous forme de récit et de lectures, Manon Pierrehumbert s’empare de ces fragments d’existence et les fait dialoguer avec des œuvres fortes du répertoire de la harpe qui entrent en résonance avec les thèmes abordés par Agota Kristof.

Lecture et interprétation : Manon Pierrehumbert

 

 

2 – TRACES

C’est là qu’elle avait élu domicile, tant qu’on ne la voyait pas, tant qu’elle était silencieusement tolérée, ombre parmi les autres locataires, passants, anonymes.
Mais ce soir, elle doit partir, plier ses modestes bagages et se mettre en route vers un hypothétique ailleurs.

Elle a bien compris qu’elle n’a pas le choix mais avant de quitter cet endroit, elle a quelques souvenirs à partager, quelques images conservées dans sa mémoire dont elle souhaite se délester.
Une façon pour elle de laisser une trace tout en continuant son invisible parcours.

Seule en scène - ou plutôt hors scène -, Manon Pierrehumbert nous guide sur les traces d'épisodes de vie éparpillés, des moments charnières, des instants de bascule, des affirmations de soi.

 

TashkoTasheff XT14312

  

TashkoTasheff XT14438

TashkoTasheff XT14726

 

TashkoTasheff XT14790

TashkoTasheff XT14865

   
 
Photos © Tashko Tasheff

 

Dramaturgie, mise en scène et interprétation : Manon Pierrehumbert

Conception musicale : Nicolas Nadar

Création lumière et technique : Jérôme Bueche

Création vidéo, régie : Laurent Schaer et Charlotte Curchod

Œil extérieur : Laure Donzé

Scénographie : Valère Girardin

Costume : Coline Vergez

Chargée de production : Nina Vogt

 



 

                                          en co-production avec le fOrum culture                

                                          Logo fOrum Noir

 

PRESSE:

QUOTIDIEN JURASSIEN, 9 MARS 2019

Emission radio – Nectar / RTS / 6.03.2019

 

 

 

3 – L’EMPREINTE

Un spectacle théâtral qui raconte un parcours de vie, d’une vie, de la vie d’une femme, de l’enfance à aujourd’hui. Une approche artistique qui questionne la notion d’empreinte(s). Celles qui nous définissent, celles qui nous façonnent, celles que nous créons, celles que les autres déposent, celles dans lesquelles nous nous glissons ou au sein desquelles nous aimerions nous blottir. Celles aussi que l’on n’a pas choisies, celles qui blessent et / mais nous construisent profondément et durablement.

Une proposition artistique qui place le son au coeur de sa démarche tout en faisant appel à différentes formes d’expression artistique pour pouvoir habiter pleinement le plateau de théâtre.

Dramaturgie, mise en scène et interprétation : Manon Pierrehumbert

Conception musicale et interprétation : Julien Mégroz et Moritz Müllenbach

Création lumière et technique : Jérôme Bueche

Création vidéo, régie : Charlotte Curchod, Laurent Schaer

Œil extérieur : Laure Donzé

Scénographie : Coline Vergez

Costume : Coline Vergez

Chargée de production : Nina Vogt

 

 

PRESSE:

Interview de Manon Pierrehumbert parlant d'Agota Kristof dans Magnétique live sur Espace 2

 Critique TRACES